L’ambulancier face à la vérification

Vérification quézaco ? Nous allons aborder un sujet qui fait partie intégrante du quotidien d’un ambulancier. Si si vous savez la première chose que l’on fait quand on embauche ? Alors non pas le café, non encore moins la clope, non non pas les toilettes non plus, mais si vous savez un truc qui fait qu’on sait que la journée commence et surtout ce qui annonce soit une bonne journée dans la joie ou la bonne humeur, soit le truc qui met de mauvais poil. La Vérif ou en langage propre : la vérification du matériel de l’ambulance.

Avant de développer les méthodes de vérifications, on va développer le pourquoi on fait la vérif. Juste pour rappel, ce qui va suivre est mon analyse, ma pensée et mon expérience, chacun à sa vision de cette étape journalière.

La prise de service et la vérification de l’ambulance

Pour moi la vérif est un moment important de la prise de service. Elle permet d’une, un échange avec son binôme, de deux de vérifier son matériel embarqué afin de se familiariser avec son outil de travail, de connaître les péremptions, de connaître l’emplacement de chaque matériel afin de gagner de temps sur interventions, de connaître les spécificités du véhicules (extincteur, chasuble, cric, roue de secours, coupe ceinture, état des pneumatiques…), de connaître la fonctionnalité du matériel embarqué, de vérifier l’état général du véhicule et de la carrosserie (ce qui peut éviter les fausses accusations d’accrochages).

Comme vous voyez, ceci est une étape assez complète qui englobe pas mal de choses. Alors oui, je vois déjà les visages qui se déforment, les mains qui se lèvent afin de poser une objections, des gloussements…je sais, tout cela prend du temps et le temps c’est de l’argent, mais bordel ce temps est non seulement un gain d’argent mais un gage de qualité d’entreprise.

Un gain d’argent dans le sens ou un(e) ambulancier(e) qui connaît l’emplacement du matos sur le bout des doigts va perdre moins de temps sur intervention. Un(e) ambulancier(e) qui connaît la fonctionnalité de son matériel permet non seulement de gagner du temps mais aussi de montrer une bonne image de son entreprise et ainsi de réaliser une prise en charge optimale pour ses patients.

Certes ce sont des données non quantifiables en euros, mais pour moi, cela reste des principes qui permettent de se détacher de la « concurrence »et de montrer que nous sommes des professionnels de santé a part entière. Notre métier ne consiste pas à monter dans l’auto ou dans le « camion » et d’aller chercher le client, nous avons des devoirs et cela commence par cette vérification.

La vérification d’une ambulance ou d’un VSL est primordial parce qu’il est important de connaître son outil de travail sur le bout des doigts et surtout de connaître les éventuelles faiblesses de ce dernier. La vérif se fait différemment selon les entreprises. Soit pas, soit avec un bout de papier et un bon vieux stylo, soit avec une tablette numérique, soit avec toute l’équipe avec un enregistrement neuronal collectif.

Vérification de l’ambulance : une vérif avec des outils adaptés

De part mon expérience, j’ai connu toutes ces vérifs, mais vu que nous sommes un site sérieux, nous allons en retenir deux : la tablette numérique et la feuille papier et son stylo.

Commençons par la feuille papier. Une technique simple et efficace mais qui ne correspond plus à l’ère du temps de la technologie et de l’écologie. Mais soyons sincère, il vaut mieux cette méthode que la méthode du rien du tout.

Certaines entreprise on leur propre check liste, d’autres est juste un copié/coller de la liste ARS. Peu  importe la méthode, l’essentiel est le résultat. D’ailleurs, n’hésitez pas à nous dire vos méthodes en commentaires, il est toujours intéressant de connaître le quotidien de chacun. La parenthèse étant faîtes, continuons nos papiers. Je trouve cette méthode intéressante dans le sens ou cela fait travailler un binôme dans le cas de l’ambulance, mais aussi cela permet de garder une traçabilité avec une date, des noms…

Cela permet aussi un référencement des dates de péremptions des kits ou autres matériels afin d’envisager le remplacement. Alors pour ceux qui sont dotés de collègues responsables pharmacie, appelé aussi les gestionnaires du matos ou les filles/les gars de la logistique, il est important de référencer tout problèmes (péremptions, état, manquement..) sur ces feuilles de vérif.

D’autant plus que la traçabilité devient de plus en plus important dans notre métier, de part les différentes normes (ISO, AFNOR…) et de part notre professionnalisation. D’ailleurs je ne sais pas si les différents contrats (article 80, contrat hôpitaux, contrat clinique…) que possèdent certaines entreprises, si ce genre de traçabilité est demandée ?

Vérification numérique du matériel avec VESUV

Passons à l’ambulancier(e) 2,0. Et oui le métier évolue, la blouse étant raccrochée, la BX break bien garée dans le garage, nous passons aux outils numériques qui nous aident et nous fait évoluer. Encore une fois, ceci est mon analyse personnelle. J’ai eu la chance d’avoir pu travailler avec une tablette attitrée à chaque véhicule que j’utilisais.

Le principe était de gagner du temps, d’avoir un programme intuitif  et d’avoir une traçabilité numérique. Il y a quelque temps je vous parlais du programme VESUV dans le thème : la télémédecine, une plus-value pour notre profession ? (https://www.ambulancier-lesite.fr/telemedececine-ambulanciers/). Ce programme permet justement d’avoir une traçabilité propre à son entreprise et qui permet ainsi d’apporter un plus. Ce programme est à la carte et permet de s’adapter à chaque entité et s’intègre totalement à cette dernière. De plus elle permet d’avoir des alertes, de prendre des photos, d’enregistrer toutes les modifications, les péremptions, annoter les désinfections, les contrôles carrosserie, les niveaux du véhicules…un panaché important pour une entreprise qui souhaite s’investir dans une traçabilité 2.0.

vesuv-application-verification-materiel-ambulance-ambulancier

La confiance n’exclut pas le contrôle : c’est de la prévention

La vérif est  parfois chiante, surtout le lundi matin après un bon week-end, mais elle permet vraiment de s’approprier son outil de travail et d’établir une cohésion d’équipe. Une citation qui résume assez bien ce principe de vérification et d’équipe : La confiance n’exclut pas le contrôle  et oui, nous sommes tous collègues mais parfois copains, mais cela n’empêche pas que la vérif reste un acte important dans notre quotidien. Au-delà de tout cela, on touche, manipule, questionne sur le matériel que nous n’utilisons pas tous les jours mais qui fait partie de notre véhicule, et cela nous démarque vraiment des autres qui sont dans une philosophie ou le véhicule sanitaire est prêt à l’emploi…

Au-delà de tout ce côté matériel, il y a un côté sécuritaire qui englobe les vérifs mécaniques (huile moteur, lave vitre, éclairages, avertisseurs lumineux et sonore, liquide de refroidissement, pneumatique..). Encore une liste de vérifs indispensable mais ça vous vous en doutiez déjà car vous le faites bien entendu régulièrement voire chaque jour 😉

Merci de m’avoir lu et surtout ceci est mon analyse mais je reste ouvert aux questions et aux retours de votre quotidien.

55189ecaa17b8dd5cbfde8dbede05f26?s=96&d=mm&r=g Ambulancier : le site de référence Ergon, le scoop amélioré pour les ambulanciers

Nicolas Dejoie

Nicolas DEJOIE ambulancier diplômé d’état depuis 2001 (le CCA à cette époque) il obtient le PHTLS en 2011, la spécialisation en transport sanitaire pédiatrique en 2012. Depuis 2014, il évolue chez Assistance Ambulance Nantes.

Adsense

La librairie de l'ambulancier

Parce que pour progresser, réviser il faut s’armer d’ouvrages de qualité. Parce que le savoir est une richesse. Nous vous proposons une sélection de livres à commander d’urgence !

L'ambulancier recrute

L’ambulancier, le site de la profession recherche des rédacteurs. A toi ambulancier, soignant, spécialiste du secours tu souhaites apporter ta pierre à l’édifice et apporter ton savoir, partager tes expériences. On te propose de rejoindre l’équipe.

Nous cherchons avant tout des passionnés avec des connaissances à partager, l’envie d’oeuvrer pour la profession. Alors si tu es motivé, c’est le moment de rejoindre une aventure humaine riche et incroyable…