Ambulancier, COVID,  et vaccin

Ambulancier, COVID, et vaccin

Tout d’abord avant de commencer ce premier billet de l’année je vous souhaite à tous et à toutes une très bonne année. Vous dire d’oublier 2020 serait un affront à tous ceux et celles qui ont participé à ce combat inégal contre la maladie, contre ce fichu virus. Donc à contrario je dirais merci à tous ceux qui ont participé de près ou de loin à ce travail acharné. Reste à espérer 2021 comme une année plus douce mais ce serait parler trop vite. Qui vivra verra.

Une rentrée sous le signe d’une crise sanitaire encore en cours

2020 une des plus grosses crises sanitaires de l’histoire, ou du moins depuis des années nous est tombée dessus. Les ambulanciers ont dû s’adapter, faire face, lutter et agir contre cet ennemi invisible. Avec parfois les moyens du bord. Faute au gouvernement ? Je suis partisan du  « ne tirez pas sur l’ambulance ». Personne n’aurait pu prévoir l’ampleur de cette crise et si faute il y a, je pense à titre personnel, que le défaut de moyen est plus dû à des politiques de santé et d’économies successives plus qu’à un gouvernement en place.

Taper sur le chef en place c’est l’excuse facile mais c’est oublier les conneries des prédécesseurs. L’humain oublie vite et tape toujours sur le premier venu. Un peu comme on tape vite sur l’ambulancier puisque c’est toujours lui qui a perdu la carte vitale mais ça vous le connaissez.

Un combat sans faille et difficile qui continue

Je salue l’engagement de tous ces collègues ambulanciers et ambulancières qui se sont investis durant cette crise. Je salue le travail et les efforts produit. Certes ça continue, certes c’est le boulot mais je pense qu’il faut savoir le reconnaître. L’un de nos collègues a d’ailleurs eu l’honneur d’être décoré de la médaille du mérite et a en plus l’humilité de rappeler que le combat est collectif tout comme ses acteurs, et non pas l’action d’individus seuls. Mais on n’empêchera pas les éternels râleurs de revenir crier au scandale de leurs primes, et d’ajouter encore au passage que la bascule vers le ministère de la santé résoudrait tous les problèmes du monde. Amen.

Un vaccin mais certains ambulanciers ne sont pas vaccinés contre la bêtise humaine

Le vaccin tant attendu, ou du moins les vaccins sont arrivés. Fruit d’un labeur acharné, d’un travail de recherche issu d’études. Car oui un vaccin rapide ça surprend mais depuis combien d’années les scientifiques travaillent sur le tronc commun de tous ces vaccins dont la base même est connue. Je ne suis pas scientifique mais je vous invite à aller jeter un œil à la page « Vie de Carabin » sur Facebook, ou encore se procurer sa bande dessinée « Putain de Covid ».

putain de covid-vie de carabin-ambulancier le site de référece

Ce docteur à la plume acide et à la bulle réaliste dessine la bande dessinée qui cartonne et fait exploser certaines vérités. Je vous la conseille car j’adore le ton, le style et la teneur des propos. Il enfonce des portes avec manière et avec un plaisir non dissimulé en compagnie de l’interne de garde. Ils vous expliqueront mieux que moi pourquoi il faut cesser de crier au scandale du vaccin.

L’ambulancier pour mais contre

Je lis depuis quelque temps des réactions incompréhensibles de la part de collègues ambulanciers, qui je le rappelle se revendiquent soignants, professionnels de santé mais qui fustigent le vaccin. Sachez messieurs dames que vos confrères et consœurs étrangers sont tous vaccinés et le font de bonne humeur et dans le but de sauver des vies. Pour votre information le but n’est pas forcément de protéger vos petites personnes mais bien de contribuer à sauver les autres. Qui plus est se faire vacciner c’est quelque part aussi une forme d’hommage à toutes ces victimes décédées de la Covid 19 qui n’ont pas eu la chance d’avoir cette protection, et qui auraient peut être pu, allez savoir éviter ces drames. J’ai dit éviter. En clair : éviter que les décès supplémentaires dus à cette cochonnerie cessent ! Mais ça on ne comprend pas, non on dit que c’est du foutage de gueule. Vous expliquerez ça aux familles… Faites ce que vous souhaitez vous avez le droit mais respectez les efforts des autres pour protéger une population.

Ne pas se faire vacciner c’est un affront à toutes ces familles endeuillées. Vous vous dites ambulancier, personnel de santé, vous voulez une meilleure reconnaissance, vous glorifiez le système paramédic mais pour une partie vous êtes accroc à la théorie du complot, contre la stratégie vaccinale. Libre à vous comme libre à moi d’exprimer mon opinion mais s’il vous plait : taisez-vous et gardez ça pour vous. Opposez vous ais étayez vos arguments avec des bases médicales et scientifiques et non pas des « TF1 l’a dit »….

Autant je considère la liberté d’expression comme une valeur fantastique autant là c’est non constructif, dangereux, et irrespectueux et surtout contraire à l’éthique et la déontologie de l’ambulancier de prôner la théorie du méchant vaccin. Conservez cette liberté d’opinion que je n’oserais jamais vous opposer mais dans le cadre de votre vie privée. Dans le cadre de votre activité professionnelle de professionnel de santé pensez d’abord protection.

On ne vous demande pas de vous faire vacciner, vous avez le droit de refuser mais restez dans une action pédagogique auprès des populations à risques au minimum. On a la chance d’avoir un vaccin qui peut limiter la propagation, l’effondrement de nos structures sanitaires, l’augmentation des décès dus à ce virus. Essayons alors de démystifier les choses et pousser les sujets à risques à se préserver.

ambulancier contre le vaccin - bêtise - ambulancier le site de référence

Ouin ouin les pompiers vaccinés mais pas les ambulanciers

Entre le paradoxe des antis vaccins et le reste je tombe sur quoi : « oui ouin les pompiers vont être vaccinés pourquoi pas les ambulanciers ? ». Encore une fois les mous du cerveau ont lu entre les lignes. Encore une fois vous avez lu trop vite, trop pressés, trop limités intellectuellement. NON LES POMPIERS NE SONT PAS VACCINES PLUS VITE. Il fallait lire : personnel de santé, pompiers, ambulanciers, personnels administratifs, aide à domicile bref les personnes les plus à risques :

  • De plus de 50 ans sans conditions d’âge maximal
  • Avec une ou des pathologies à risque

C’est plus clair ça ou il vous faut un schéma ou un dessin ? Stratégie vaccinale nationale ça veut dire équité suivant des critères d’importance donnant la priorité aux personnes les plus vulnérables. Pourquoi ? parce que c’est le plus urgent ! Parce que c’est un vaccin qui émerge et que les stocks ne sont pas non plus incroyable : un vaccin ça se fabrique, ça se livre, ça se stocke et le tout à une échelle mondiale ce qui est presque une première dans l’histoire. Il faut donc du temps. Et non le gouvernement ne vous a pas menti/mal fait. Le prochain qui me répond ça je lui propose d’assumer les responsabilités que ça représente. Forcément je pense que c’est un complot mondial des yakafaire, des ifallaifairecomssa ou des ifaufairecomssa et des detoutefassoncétoussdésabrutiogouvernement… Les bien pensant savaient sûrement les choses à faire forcément ils sont plus fort que le monde entier ^_^

ambulancier-usa-vaccin-covid19

Bref encore une fois je ne comprends pas

Je ne comprends toujours pas certaines franges de la profession qui chouinent pour des peccadilles alors que derrière se jouent des combats plus important. Des combats comme la mutation profonde de votre métier. Des organisations qui au lieu de se battre pour conserver la place de l’ambulancier dans l’urgence préfèrent lutter contre la revalorisation du transport de ville et du VSL et autres broutilles.

Des combats de groupes omniprésent qui se déroulent et vous laissent présager des choses biens moins glorieuses à venir. Mais c’est un combat de patron j’ai l’habitude de la rengaine. Bref Vaccinez-vous non pas pour vous mais pour les autres ! Soyez prudent et belle année à tous malgré le coup de gueule. Je râle mais je vous aime ! La bise au chat !